Naurod

Les 1ers habitants de Naurod n’étaient pas Al72894582[1]lemands, mais Français ! Ou plutôt c’étaient des Gaulois ou des Celtes. Il y a environ 2 500 ans, les Celtes ont fondé de nombreuses cités dans la région de l’actuel Land Fédéral de Hesse. Les tombeaux des Celtes, de 2 à 4 m de haut environ, sont encore aujourd’hui parfaitement reconnaissables dans les forêts des environs plus ou moins proches de Naurod.

La montagne de Naurod est le Kellerskopf. Ce nom n’a rien à voir avec une cave (Keller en allemand), mais – vraisemblablement – avec les Celtes qui vivaient sur les hauteurs de la montagne à 450 m. Des restes de vieux remparts subsistent encore.

La terminaison « rod » du nom Naurod renvoie aux origines du village au XIe ou XIIe siècle. Autrefois, de nombreuses forêts ont été défrichées pour faire de la place pour de nouvelles maisons ou des champs. Le mot Naurod signifiait à l’origine « nouveau déboisement ». La première mention documentaire du village date de l’année 1353.naurod2

En 1618, il y avait à Naurod près de 80 fermes, ce qui correspond à 400-500 habitants. Pendant la Guerre de Trente Ans (1618-1648), presque toutes les fermes ont été détruites, pillées et brûlées, les habitants tués ou expulsés.

Après 1648, le nouveau seigneur du Land, le Comte de Nassau, offrît aux expulsés sans patrie des fermes et des terres dépeuplées. C’est ainsi que commença une nouvelle vie dans le village. Des familles furent fondées, dès 1680 une école dut être construite pour les enfants de Naurod. Dix ans plus tard, 88 personnes vivaient à nouveau à Naurod : 19 hommes, 17 femmes et 52 enfants.

Le petit village de Naurod mena pendant plusieurs siècles une vie calme dans la solitude d’une petite vallée boisée. Les gens vivaient simplement, les mains étaient l’outil le plus important, les pieds le moyen de transport le plus important.

Le blason de Naurod

En 1730, Naurod obtint une nouvelle église. Parce qu’il y avait peu de place entre les fermes, on choisit la forme de construction d’une église ronde à huit côtés. Il n’existe en Allemagne que très peu d’églises de ce genre. Elle fut dédiée à Saint-Laurent. Pourquoi ?Blason de Nau

Laurent, un soldat romain, fut élève du Pape Sixte II après son renvoi du service militaire et plus tard diacre dans la Rome antique. Parce qu’il refusa de remettre à l’Empereunaurod3r romain Valerianus la fortune de l’Eglise et, à la place, la partagea entre les pauvres du Land, l’Empereur ordonna de capturer l’homme d’église. En l’An 258 après J.-C., Laurent fut condamné à mort et la peine exécutée de cruelle manière. On attacha le pauvre Laurent sur une grille en fer et on le brûla vif.

Plus tard, le Pape béatifia Laurent et fît construire sur sa tombe l’Eglise « San Lorenzo fuori de la matura », l’une des sept principales églises de Rome.

Sur le blason de Naurod, on a représenté la grille sur laquelle le martyre Laurent dut mourir. Au-dessus, il y a 2 haches croisées. Ces outils étaient utilisés autrefois lorsqu’on défrichait pour déterrer les rhizomes. Elles symbolisent l’origine du village dans une forêt déboisée.