Une seconde vie pour la cabine téléphonique allemande

La cabine téléphonique allemande transformée en borne à livre. Une belle idée de reconversion pour ce cadeau offert en 1995 par le jumelage de Naurod.

Dommage qu’elle ne nous rappelle pas sa couleur d’origine jaune, typique des anciennes cabines de la Deutsche Telekom.

La pose d’une plaque rappelant son origine est prévue.

 

L’histoire de la cabine téléphonique par Bernd Siebold – Président d’honneur du jumelage de Naurod

Depuis 1949 à Wiesbaden existe une « Association Franco-Allemande » qui a toujours demandé aux élus de la ville de chercher une ville jumelle en France. Mais tous leurs efforts n´aboutirent pas, soit parce que les villes – pour la plus part des spas comme Wiesbaden – avaient déjà trouvé un partenaire ou tout simplement parce qu’elles n’en avaient pas l’envie.

Monsieur Heinz Rieth, l’ancien maire de Naurod, et ses députés avaient eu plus de succès avec ses négociations avec Wiesbaden avant le rattachement de notre village à la capitale de la Hesse en 1977, comme tu le sais.

Alors, l’Association Franco-Allemande a eu la chance de recevoir une cabine téléphonique française, qui d’origine venait de Lyon. Le président de l’association m’avait invité pour l’inauguration le 15 avril 1989 sur la Wilhelmstraße à Wiesbaden. Mais une inauguration sans partenaire pour communiquer est nulle. Je savais que Jean Roux, votre maire à cette époque, avait sa permanence le samedi dans l’Hôtel de ville à Fondettes. Et je l’appelai et réussi à « sauver » un peu cette situation gênante.

Mais cette cabine n’existe plus à Wiesbaden : La ville a prévu de construire une bâtisse (musée ou hôtel) sur cet endroit.

Comme président de l’association du Jumelage Naurod – Fondettes à l’époque j’avais toujours rêvé de faire un cadeau typiquement allemand à Fondettes depuis cet événement.

Finalement en 1995 nous avons eu la possibilité de recevoir une cabine jaune de la Télécom Allemande avec le soutien de la municipalité naurodienne. J’étais très content, mais comment transporter ce monstre chez notre partenaire en France ? Arthur Wahl, le chauffeur de l’entreprise de voyages « Wahl-Reisen », que j’avais chargé d´organiser le transport de 21 jeunes Naurodiens et leurs accompagnateurs en automne de cette année -là, m’a aidé. Il a démonté la cabine, mis dans le coffre du bus, et transporté à Fondettes. A l’accueil dans l’Hôtel de ville le 14 octobre 1995 avec le Maire Joseph Masbernat et le Président du jumelage Alain Daloúx la surprise était énorme. J’avais offert même également des annuaires de Wiesbaden et de ses alentours !

Pendant les prochaines années nous n’avons rien entendu au sujet de notre cadeau. Et je n’ai pas osé demander pendant mes prochains séjours à Fondettes, où notre cadeau « repose ».

Mais à l’occasion de la visite de nos jeunes Naurodiens du 28 septembre au 5 octobre 2002 à Fondettes je ne croyais pas mes yeux en voyant notre cadeau jaune monté sur la place devant l’Hôtel de ville !

Quand le Maire Michel Pasquier avait déclaré la mise en service de la cabine téléphonique un auditeur remarquait en plaisantant, que les Fondettois pouvaient téléphoner gratuitement dès maintenant à Naurod. Mais manque de chance, ce ne fut pas le cas!

Aujourd’hui les cabines jaunes sont devenues une rareté et n’existent plus que sporadiquement en Allemagne. Après cette couleur remarquable la Télécom Allemande a choisi une couleur grise et rose pour leurs cabines. Mais on les utilise de moins en moins parce que tout le monde a son portable sur soi.

Voilà quelques petites anecdotes que j’ai gardées dans ma mémoire

Bernd Siebold